Depuis le 1er janvier 2016, chaque employeur a l’obligation de mettre en place un contrat complémentaire santé pour l’ensemble de ses salariés et de prendre en charge à minima 50 % de la cotisation salarié.

La loi de sécurisation de l’emploi oblige par ailleurs de respecter le “panier de soins ANI” qui fixe les garanties minimales  à proposer à vos salariés. S’ajoute à cela la nécessité de répondre aux obligations issues du dispositif sur “les contrats responsables ” pour bénéficier d’une exonération de cotisations sociales et fiscales et de l’application d’une taxe d’assurance réduite à 7% au lieu de 14%.

Les garanties PROTECT SANTE & PREVOYANCE ENTREPRISE ou les études sur mesure de la MFIF sont toutes respectueuses de ces obligations et proposent une possibilité de couverture particulièrement adaptée aux attentes des salariés et de leurs employeurs. Elles restent par ailleurs parfaitement transposables aux exigences de la Convention Collective de l’entreprise s’il existe un accord de branche « Frais de Santé » et/ou « Prévoyance ».