Quantcast

La Mutuelle Familiale de l'Ile de France

Vers une agriculture raisonnée et… santé

05 mars 2013

tel est le credo de l’association Bleu-Blanc-Cœur

En plein scandale lié à la présence de viande de cheval dans des lasagnes et autres raviolis présentés comme « pur bœuf », le ministère de l’Agriculture annonce la signature du premier accord collectif du Programme national pour l’alimentation (PNA) avec l’association « Bleu-Blanc-Cœur ». Celle-ci œuvre pour une  agriculture à vocation « santé » fondée sur des modes de production naturels.

Le PNA a pour objectif de faire évoluer favorablement « la composition nutritionnelle des produits et la durabilité des modes de production, de transformation et de distribution », explique le ministère de l’Agriculture. Le programme vise également à lutter contre le gaspillage alimentaire.

«Prendre soin de la terre et des hommes», c’est le but de la démarche des agriculteurs et des éleveurs de l’association Bleu-Blanc-Cœur. Depuis 2000, ils œuvrent pour améliorer la qualité nutritionnelle de leurs produits : œufs, viandes, produits laitiers, farines, pain… Ils enrichissent par exemple la quantité d’oméga 3 de leurs produits grâce à une alimentation des animaux à base de lin et de luzerne, des plantes reconnues pour leurs vertus agronomiques et environnementales. Leur utilisation permet aussi de réduire les émissions de méthane des élevages de ruminants.

Dans le cadre de cet accord, l’association s’est ainsi engagée volontairement sur 4 objectifs :

- Promouvoir des modes production, de transformation et de distribution durables ;

- Préserver ou améliorer la qualité gustative des produits ;

- Améliorer la qualité lipidique des aliments ;

- Rendre accessible au plus grand nombre les produits Bleu-Blanc-Cœur.

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : David Picot - Source : Ministère de l’Agriculture, 26 février 2013

Retour